Chat with us, powered by LiveChat

Les conseils pour faire un stage à l’étranger

return
Publié le : 27 Août 2019

Avec un peu de recherche et d’organisation, un CV bien travaillé et des adresses utiles, vous avez la combinaison gagnante pour une expérience enrichissante sur le plan professionnel et humain. Attention, la pratique et la notion de stage ne sont pas identiques dans tous les pays. Renseignez-vous !

En France, le stage est formalisé par la signature d’une convention entre l’entreprise, l’établissement d’enseignement et le stagiaire. Le stage peut être consécutif ou intégré à son cursus et d’une durée variable (quelques semaines dans le cas d’un stage d’observation, plusieurs mois dans le cas d’un stage d’application).

Dans certains pays, le stage n’est pas reconnu comme complément à une formation et le modèle de convention tripartite français ne conviendra pas. Il vous sera alors nécessaire d’utiliser les dispositifs de contractualisation ou de conventionnement locaux.

Une convention est cependant importante, elle stipule les droits et les devoirs de chacun, vous permet d’avoir un statut, de bénéficier de la sécurité sociale locale et d’être couvert en cas d’accidents du travail par l’établissement d’origine. Les rémunérations sont rares et les indemnités peuvent être variables : souvent, elles ne couvrent que les frais de transport et de repas.

 

Comment chercher et trouver un stage à l’étranger ?

Commencez votre recherche le plus tôt possible (au moins 6 mois avant la date de départ prévue). Faîtes un bilan de votre niveau de langue  et des objectifs que vous ciblez (enrichir son CV, acquérir une expérience professionnelle, pratiquer une autre langue, etc.). 

La recherche d’un stage s’apparente à celle d’un emploi. Contactez tout d’abord les entreprises dont l’activité correspond à votre secteur de formation et envoyez leur un CV et une lettre de motivation. Certains sites proposent de postuler directement sur Internet mais l’envoi postal reste une valeur sûre. 10 à 15 jours après l’envoi de la candidature, relancez l’entreprise jusqu’à l’obtention d’une réponse, quelle qu’elle soit.

 

Se faire accompagner par un organisme privé ?

Vous pouvez également vous faire accompagner par un organisme privé qui propose des stages clés en mains : ces services sont payants, une vigilance sur les conditions à la signature du contrat est recommandée :

  • avant de les contacter, examinez les clauses et le coût des services proposés,
  • ne verser à l’inscription que 20 à 30 % du prix demandé
  • exigez toujours un contrat écrit et n’effectuez pas de paiement à distance,
  • demandez des précisions sur le logement (salubrité, disponibilité…)
  • assurez-vous aussi qu’un remboursement est prévu s’il n’y a pas de stage à la clé,
  • enfin, préférez un organisme agréé, situé en France, donc soumis au droit français.

 

Liens utiles

Candidatures spontanées :

  • Europages : pages jaunes en Europe
  • Wayp : pages jaunes dans le monde

Répondre à des offres :

Source