Chat with us, powered by LiveChat

Consommer local à Chambéry, c’est possible !

return
Publié le : 12 Oct 2020

Tu viens d’arriver à Chambéry et tu ne sais pas où faire tes courses ? Tu es déjà attentif à réduire ton impact environnemental ou tu aimerais t’y mettre plus sérieusement ? Nous t’avons centralisé ici tous les moyens de consommer à l’échelle plus locale.

Les marchés : les incontournables pour consommer local

D’abord, s’il y a bien un endroit où tu peux commencer à consommer local, c’est en te rendant au marché de ta commune. A Chambéry, les marchés sont organisés de la manière suivante :

  • Le marché en plein vent a lieu le mardi entre 7h et 12h sur la place de Genève et le samedi de 6h à 13h30 sur la place de Genève et dans les rues Maistre et Favre
  • Tu peux également retrouver un marché réservé aux producteurs bio, tous les jeudi de 15h à 19h sur la Place du Palais de Justice

Les Halles couvertes sont ouvertes du mardi au samedi de 7h à 12h. Elles te permettent de rencontrer les producteurs en plein centre ville en dehors des heures du marché, si tu n’es pas disponible à ce moment.

 

Crédit Photo : Gilles Garofolin – Grand Chambéry

 

Les ventes directes par les producteurs

De nombreux agriculteurs ont développé leur propre magasin ou lieu de vente directe. Tu peux y retrouver de nombreux biens produits sur le territoire chambérien : fruits et légumes, viande, vin, champignons, fleurs, pain, etc… Grand Chambéry a recensé tous ces lieux de vente dans le Guide des Producteurs et de la Vente Directe, à consulter sans modération !

 

Les AMAP

Une AMAP (ou Association pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne), c’est une association qui te permet de récupérer toutes les semaines un panier de fruits et légumes.

Prenons l’exemple de l’AMAP Court Bouillon, basée sur Chambéry. Il faut adhérer à l’association (50 euros), puis régler tes paniers à l’avance (comme pour un abonnement à un journal), pour un montant de 500 euros. Le montant peut certes faire peur mais pas d’inquiétude : tu peux régler en plusieurs fois ! A raison d’un panier par semaine, cela te revient à moins de 10 euros le panier de fruits et légumes par semaine.

Il existe bien sûr plein d’AMAP dans les alentours, en ville mais aussi en campagne.

 

Légumes et cagettes rebelles

Le concept ressemble assez à celui d’une AMAP, en plus simplifié. L’association Légumes et Cagettes Rebelles propose une vente de différents articles (légumes, fruits, œufs, miel) de producteurs locaux, chaque semaine, directement sur le campus. Si tu souhaites profiter de ces paniers, tu dois t’acquitter de 3 euros d’adhésion annuelle dans un premier temps, puis commander ton panier pour une valeur de 7 euros chaque semaine. A la différence d’une AMAP, tu n’es pas obligé de commander toutes les semaines et réserver uniquement quand tu le souhaites.

Les paniers sont ensuite à récupérer sur le campus de Technolac.

 

Eko-Syst’M : le supermarché coopératif et participatif

Ce supermarché pas comme les autres est enfin un très bon compromis pour tous ceux qui préfèrent encore faire leurs courses au même endroit, tout en promouvant la consommation locale. Il est basé sur l’autogestion, ce qui permet de pratiquer des prix inférieurs de 30 à 40% par rapport aux grandes surfaces.

Pour pouvoir faire ses courses à Eko-Syst’M, rien de plus simple : devenir contributeur (gratuit pour les étudiants), et donner 3 heures de son temps par mois pour aider dans la gestion du commerce. C’est donc une bonne idée pour payer ses courses moins cher, qu’en penses-tu ?